Aujourd'hui encore, selon les anciens Statuts, les chefs d'État changent tous les six mois. Les Capitaines Régents sont nommés par le Grand Conseil Général fin mars et fin septembre. La passation de pouvoir entre les Capitaines Régents sortants et les nouveaux a lieu le 1er avril et le 1er octobreet au cours d'une cérémonie qui se répète inchangée depuis des siècles et est vécue avec la participation de toute la population.

Les Capitaines Régents sont les Chefs d'Etat. Ils sont deux et exercent leur fonction de manière collégiale.

La fonction de chef de l'État confiée à deux personnes est une particularité de la République de Saint-Marin dont les origines sont très anciennes et qui est emblématique de l'attention portée par le peuple saint-marinais à éviter le risque que des pouvoirs personnels puissent découler de positions d'autorité. et commande.

Cette attention est rendue encore plus explicite par les dispositions relatives à la durée de la fonction, fixée, depuis les Statuts du XIIIe siècle, à six mois et non reproductible pendant au moins trois ans.

Il n'est pas surprenant que cet institut soit le plus aimé et le plus respecté des Saint-Marinais parmi tous les organismes prévus par la loi de l'État.

Les Capitaines Régents

Les capitaines régents sont élus par le Grand Conseil général (le Parlement de la République de Saint-Marin) parmi ses membres.

Chaque semestre, le 1er avril et le 1er octobre de chaque année, se répète la suggestive cérémonie d'investiture à laquelle participe le corps diplomatique et consulaire accrédité aux côtés des autorités de l'État.

A cette occasion, un discours officiel est prononcé par une personnalité du monde de la science, de la culture, de la politique et de l'histoire d'importance internationale.

Ainsi, au fil des siècles, tous les six mois, la communauté Titan regarde le monde à travers le point de vue de ceux qui possèdent de grandes compétences et responsabilités sur des questions spécifiques qui touchent toute l'humanité.

Seuls les citoyens d'origine saint-marinais ayant atteint l'âge de vingt-cinq ans peuvent devenir régents.
Il est impossible de renoncer au poste de capitaine régent.
Elle prévaut sur toute autre fonction, qui doit être abandonnée en cas d'élection.

Les Capitaines Régents ont droit au titre de "excellence». Mais à la fin de leur mandat ils ne conservent aucune prérogative ni titre, de plus ils sont soumis au jugement du Syndicat de Régence pour "le fait et le défait» au sein des compétences institutionnelles.

Parmi les autres particularités liées au rôle des chefs d’État, il y a l’ancienne coutume de l’Arengo semestriel.
Tous les six mois, le dimanche suivant la cérémonie d'inauguration, les capitaines régents reçoivent les citoyens, qui peuvent présenter des pétitions d'intérêt public directement aux chefs d'État.

Voici les "Demandes Arengo», un institut de démocratie directe actuellement présent uniquement dans la République de Saint-Marin.

Si les Capitaines Régents jugent les demandes recevables, ils les soumettent au Grand Conseil Général pour un vote en la matière. Chaque demande acceptée engage le Gouvernement à agir en conséquence.

Lecture précédente
Fête de Saint-Marin et Fondation de la République
Lecture suivante
La Légende : le Saint Marin et l'ours